dijous, 23 d’abril de 2020

Temps d'Espera / Temps d'Attente...












Si són roses floriran ( del llibre de Manuel de Pedrolo, 1961)
Si sont roses fleuriront...



I comença el temps de flors, de passejades, de rebequeta i de tardes llargues.
Et commence le temps de fleurs, de promenades, de cardigan et de longues soirées...

tulle skirt

Quin gust passejar pel carrer al sortir de l'escola, anar a jugar a la plaça amb els amics fins que es comença a fer fosc i arribar a casa amb l'alè accelerat de pujar les escales de pressa i esperar el sopar...
Quelle envie se promener sur les rues en sortant de l'école, aller jouer à la place avec les amis jusqu'à que la nuit tombe et arriver chez-on avec l'haleine accélérée de monter les escaliers à la hâte et attendre le dîner...

Les jolies tenues pour un cortège printanier

I trobar-se amb aquell noi que et fa sentir pessigolles a la panxa, ara que el temps és bo, fer una mica el ruquet, festejar i marxar cap a casa amb el cap ple de pardals i la il.lusió de tornar-lo a veure demà...
Et se retrouver avec ce gar qui te fait sentir des papillons au ventre, maintenant que le temps est beau, faire la fête avec ce mec, et retourner à la maison avec la tête pleine d'oiseaux et l'illusion de le retourner à voir le lendemain...

......

I els nens ben mudadets i agafats de la mà, sortir a comprar quatre coses i aturar-se mirant aparadors o xerrant amb algú, que bonics que estan amb els rajos de sol que els hi renten la cara...
Et les enfants bien mis et main dans la main, sortis acheter quatre choses et s'arrêter pour regarder les vitrines ou papoter avec quelqu'un, comment ils sont beaux avec les rayons de soleil qui les lavent leur visage...

Ana Rosa

I, quan arriba Sant Jordi, sortir a passejar entre parades, llibres, roses, senyeres i l'orgull al pit. I la gent que et saluda, i tria i remena, i la rosa a la mà i sentir-se estimada amb aquella caloreta que es comença a sentir i les falcilles cridant al cel...
Et, lorsqu'arrive le Saint Jordi, sortir se promener entre stands, livres, roses, drapeaux et l'orgueil au coeur. Et les gens qui saluent et trier et remuer, et la rose dans les mains et se sentir aimée avec la chaleur qui se commence à sentir et les martinets criant dans le ciel...



I arriben els diumenges de maig i estrenem la roba que hem triat i preparat curosament, farà frescor, podré anar amb la màniga curta? I tots passejant, xerrant, el sol damunt la cara que ho fa tot més net, més bonic, ple de promeses...
I amb els amics asseure's a fer el vermut.
Et arrivent les dimanches de mai et étrenner les vêtements qu'on a choisi et préparé soigneusement et sortir se balader, il va faire frisquet. je vais pouvoir aller avec la manche courte? Et tous se promenant, papotant, le soleil sur le visage qui tout le fait plus net, plus beau, plein de promesses...
Et avec les amis s'asseoir faire l'apéro...

13.6k Likes, 167 Comments - Mary (@foto.maedchen) on Instagram: “Werbung/ Ostern rückt immer näher und die Hoffnung die Feiertage gemeinsam mit meiner gesamten…”

El dia s'allarga, les passejades també, els moixons són aquí, les flors a la terrassa i les tardes són llargues, llargues...
Les jour s'allongent, les promenades aussi, les oiseaux sont déjà là, les fleurs en terrasse et les aprè-midi longues, longues...



Però, no hi ha passejades pel carrer, ni nens que hi juguen, ni ningú ja no es troba amb els amics...
Mais, il n'y a pas des promenades sur les rues, ni nens qui y jouent, ni personne ne se retrouve plus avec les amis...
Aimer l'hiver - La Ligne 13

Però, ara,  els moixons canten i els sentim... El silenci...el so del silenci, el sentiu?
Mais, maintenant, les oiseaux chantent et nous les entendons...Le silence...le son du silence, l'écoutez vous?
El temps passa, s'allarga, i esperem, quan?
Le temps passe, s'allonge, et on attend, quand?

bd0c29a189aee121d44b4953e9c18877

I aquestes passejades que ja no fèiem gaire perquè tots estavem molt enfeinats, ens vénen al cap i les enyorem...
I, les tornarem a fer?
Et ces promenades qui on ne fait déjà guère, nous étions trop occupés, nous viennent à l'esprit et on les regrette..
Et, on va les retrouver?

After the rain.. Holland Park Avenue, London (by Martin-James on Flickr)

I pensem en les ostres, tancades fan la seva perla que ens meravella quan s'obre i la descobrim...
Et on pense aux huîtres, fermées font sa perle qui nous merveille lorsqu s'ouvre et on la découvre...



Si sont roses fleuriront...
Si són roses floriran...



Marie-Paule Faure




26 comentaris:

  1. Passejant... passejant... el temps va passant

    ResponElimina
  2. Oh ma Sara quel joli billet plein de poésie, merci !
    C'est vrai on pense à toutes ces choses qu'on faisait avant machinalement, on ne se rendait pas compte de ce qu'était la liberté. Il faut la perdre un peu pour savoir l'apprécier ...
    C'est un début de printemps perdu qui ne se rattrapera pas, et pourtant il est si beau ...
    Belle journée, bisous !
    Cathy

    ResponElimina
    Respostes
    1. Oui, c'est comme ça, cependant nous ne devons pas perdre l'esprit de suivre en avant. Bisous.

      Elimina
  3. merci pour cette parenthèse poétique, j’espère que tout va bien !

    ResponElimina
  4. Un très joli billet poème plein de charme. Tu en as le secret. Le temps refleurira comme les roses, n'en perdons pas l'espoir et faisons en sorte d'être là pour en jouir.
    Je t'embrasse

    ResponElimina
    Respostes
    1. Merci pour tes paroles elles apportent de l'espérance au coeur. Gros bisous.

      Elimina
  5. Quel magnifique billet Sara, je suis si contente de te lire, je pense souvent à toi. J'ai toujours ta jolie boîte dans mon atelier.
    Je t'embrasse très fort et attendant des jours meilleurs.
    Do lasouris

    ResponElimina
    Respostes
    1. Oh je suis bien contente que tu ais ma boîte à l'honneur et de te retrouver sur mon blog. Gros bisous, prends soin de toi.

      Elimina
  6. Comme je suis contente de te retrouver avec une page pleine de poésie. C'est une régal ! Gros bisous ma belle

    ResponElimina
    Respostes
    1. Merci, j'espère que cet article marque mon retour. Gros bisous.

      Elimina
  7. Coucou ma Sara, je suis heureuse de te retrouver sur ton blog avec un si beau billet empreint de poésie et de romantisme.
    Eh oui, toutes ces choses, ces moments de papotage, ces balades nous manquent. Un jour nous les retrouveront, mais pas de suite. Ce vilain virus nous a appris la patience et la sagesse, l'espoir est là, la vie reprendra dans quelque temps.
    Belle fin de semaine, gros bisous.
    Lylou

    ResponElimina
    Respostes
    1. Bien sûr qu'il y a une belle chose, j'ai plus de temps, bien qu'on préfère la normalité, cependant j'espère que pouvoir faire cet article soit le retour sur mon blog. Gros bisous.

      Elimina
  8. Un si joli billet poétique et empreint de romantisme qui nous fait du bien en ces temps de confinement ! Effectivement ce méchant petit rien qu'est ce virus, nous fait voir la vie autrement et permettra peut être de remettre certaines pendules à l'heure ! Espérons que nous en sortirons vainqueurs et plus sages dans notre quotidien. Que l'on saura apprécier au mieux la nature et ce qu'elle nous offre et que ce mauvais moment de notre existence aura été une belle leçon de vie ! J'ai été heureuse de te lire à nouveau. Bises et douce journée.
    Michèle

    ResponElimina
    Respostes
    1. Bien sûr avoir plus de temps a fait possible ce billet et j'espère que cela sera le retour sur mon blog, bien que le temps me manque même maintenant. Cependant on attend avec espoir la normalité, on a encore l'espérance... Gros bisous et merci de tes mots.

      Elimina
  9. Quelques mots pour t'accompagner de loin, depuis la Catalogne du nord. Ronrons des Cat'Alans. Bisous, Sara.

    ResponElimina
  10. yes j'ai bien reçue ton mail , daté du 23 avril , tu as 9 commentaires dont moi cela fait 10
    heureuse de te retrouvé bisous

    ResponElimina
    Respostes
    1. Bien sûr j'espère que cela sera le retour sur mon blog. Gros bisous.

      Elimina
  11. Bien sûr j'espère que cela sera le retour sur mon blog. Gros bisous.

    ResponElimina
  12. Sara, Sara douce et tendre rose au jardin de mes fleurs, que les mots du Poète sont beaux et bons comme le chaud soleil sur les visages joyeux des enfants !

    Merci pour ta superbe balade au coeur de la Beauté, je t'envoie mes pensées à la sève de mes grands sapins verts, à très bientôt Sara des Coeurs !

    ResponElimina
    Respostes
    1. Merci ma Marie July tu es toujours magnifique. Merci pour cette ribambelle de flatteries. Gros bisous.

      Elimina
  13. Un bon moment per retrobar-nos aquí.

    Seguim esperant...
    Abraçada confinada
    Glòria

    ResponElimina
  14. Un beau billet ! De magnifiques photos ! Merci Sara !
    Je te souhaite une agréable semaine et à très vite.
    Bisous.
    Bernadette.

    ResponElimina
  15. Un billet charmant, délicat et doux. J'aime infiniment.
    Evelyne

    ResponElimina

M'encanta que em deixis un comentari/ Je suis très heureuse de ton commentaire