dilluns, 25 de març de 2013

Anna Karenina

`                       



                               El teatre de la vida.
                               Un vals en to menor.
                               Una dona insegura, massa jove. Una dona que va caent. I cau. El tren.
                               Inspirem i expirem, romanticisme, un sospir i ens omplim.
                               Robes i fru-frus.
                               Bellesa i mediocritat.

                                Le téâthre de la vie.
                               Une valse en ton menor.
                               Une femme manqué de confiance, jeune. Une femme qui va tomber. Qui tombe.
                               Le train.
                               Inspirons, expirons, romantisme, un soupir, nous soufflons.
                               Toiles, rumeurs.
                               Beauté et mediocrité.

  


Ens cal, perquè no.
Actualment, si no, com omplirem els nostres sentits.
 Per què, quan podem demostrar així els nostres sentiments.
Són coses banals?
Vaig anar a veure-la i em vaig quedar plena i buida, com una teràpia.
Un sospir...

Nous en avons en avons besoin, pourquoi pas.
Actuellement, il n'ya que ça pour combler nos sens.
Parce que quand  on peut démontrer nos sentiments.
Ce sont de choses banales?
J'ai allé le voir et je suis restée pleine et vide, comme une thérapie.
Un soupir... 


Per què, ara, qui pot dir
"Jo moriria per amor, però per l'amor vertader".
(Com diu Konstantin, que representa Tolstoi)
En un món on morir per amor, en duel, era un problema,
era tota una declaració de pricipis. Els de Tolstoi.

Parce que qui peut dire aujourd'hui
"Je mourrais pour amour, mais pour l'amour vrai"-
(Comme a dit Konstanin, qui fait le rol de Tolstoi)
Dans un monde où mourir pour amour, en duel, ètait un problème,
c'était toute une déclaration de principes. Leurs de Tolstoi.

I ara una declaració de principis:
M'ha agradat,
com diu el Xavier,
vaig sortir satisfeta.
Tots sabem la història, però això és el de menys.
Per això la posta en escena és exquisida, de vegades "estripada",
 per això és una declaració de principis: Encara hi ha romanticisme.
 Per això em vaig oblidar del final.

Et maintenant une déclaration de principes:
Il m'a plaît,
Comme dit mon Xavier,
Je suis sortie satisfaite.
Tous connaissons l'histoire, mes ça n'importe pas.
Par ça la mise en scène est-elle exquise, parfois "déchirée",
Par ça c'est une déclaration de principes: Il y a encore de romantisme.
Pour ça je me suis oubliée du fin.




 Però sabeu que hi ha jovent que no en sap res d'Anna Karenina?
Mais il y a de jeunes qui ne connaissent pas!

Viatgem,...
Voyageons-nous...




Sospirem/ Soupirons-nous.
.
.
.

I ara el meu regal de Brigitte
també deliciós, no creieu?
Gràcies, cal mantenir les il.lusions.


Et alors mon cadeau de Brigitte
delicieux aussi, c'est qoui que en pensez-vous?
Merci, Brigitte, il faut garder les illusions.



Ben a prop del meu llit...
i és que fa una olor...
Près de mon lit...
Avec son parfum...



Bona nit.
Bonne nuit.


Un Conte de FéesPer Sant Valentí










22 comentaris:

  1. des rêves d' enfance
    ce petit coussin est adorable est fait une jolie
    décoration
    comment vas-tu
    tendresse
    edith

    ResponElimina
  2. Me han dado ganas de releer el libro, me lo pongo en tareas pendientes. (por cierto, no se ve bien el texto en esos colores, cuesta mucho) Un besico.

    ResponElimina
  3. Mourir d'amour existe encore, rassure-toi. Ce n'est pas parcequ'on en parle pas, que les sentiments ont disparus. Beaucoup de nos jeunes se suicident. Pas tous par amour, mais il y en a encore.
    Tu crois que la blogo aurait autant de succès si les sentiments n'avaient plus le premier rôle ? Et regarde les photos de nos intérieurs ... Ton cadeau, à lui tout seul, résume ce que je viens de dire.
    Bises et belle journée !

    ResponElimina
  4. ¡Hola Sara!
    Creo que Ana Karenina es una de las obras literarias más leidas pero sobre todo más versionadas sobre todo en tv y cine.
    Es una historia de amor trágica y envolvente, en una época sin tecnologia cuando las cartas tardaban semanas en llegar y la comunicación era muy dificil...que dificiles y complicadas debian ser las relaciones en aquellos tiempos...o no...según se mire, claro.
    Besotes y feliz semana♥

    ResponElimina
  5. Anna Karenine ... rien que le titre nous transporte ....
    Belle semaine, Nedj

    ResponElimina
  6. ahhh !! que de beaux sentiments sur ce billets et ce cadeau merveilleux illustre tout cela !! tu es très gâtée ma chère Sara !! et j'en suis ravie pour toi !!
    Belle fin de journée
    bisoux

    ResponElimina
  7. un magnifique livre !et une histoire sublime!
    merci de nous la rappeler
    belle soirée
    bises
    Sophie

    ResponElimina
  8. j'ai le même coussinet de Brigitte juste à côté de moi près de mon ordinateur...
    j'aime aussi tes poupées Corolle toute mon enfance...
    biz

    ResponElimina
  9. Avant de mourir d'amour, je préfère le vivre. C'est mieux. Bien gâtée fifille. Gros bisous. Douce nuit

    ResponElimina
  10. Anna Karenine ca me donne envie de le relire,je n'ai pas vu les autres photos,mais j'ai vu ton coussinet,j'adore,bonne soirée.

    ResponElimina
  11. J'ai vraiment aime le film.
    Une adaptation superbe.

    ResponElimina
  12. Com m'ha agradat aquest llibre, jo sòc molt romantica i també m'agradaria molt veure la ultima pelicula sobre aquest llibre, però sincerament jo penso que no val la pena morir per algu que no s'ho mereix, perquè veritrablement el temps ho cura tot, pero això ho saps amb l'expèriencia que et donan els anys.
    un article precios.
    molts petons provençals.
    Rosa

    ResponElimina
  13. Ah ! Ces auteurs russes ! J'aimerais tellement savoir les lire en version originale !
    Merci pour cette présentation.
    Bisous.
    Miss Tigri

    ResponElimina
  14. Un billet très riche Sara, j'ai beaucoup aimé et ce petit coussin reçu en cadeau, il est superbe, tu as été gâtée.
    Je te souhaite un très bon après-midi, des bisous.
    Lylou
    Tu peux m'envoyer une photo pour la Ronde des Oeufs jusque jeudi, merci par avance.

    ResponElimina
  15. Ah, ça, on ne s'y bouscule pas !
    Bises et bonne soirée !

    ResponElimina
  16. Une belle histoire que celle d'Anna Karénine, que je connais un peu mais que je n'ai jamais lue ! Et tu as été très gâtée, qu'il est joli le petit coussinet de Brigitte !
    Belle soirée à toi !
    Grosses bises
    Cathy

    ResponElimina
  17. Je n'ai jamais lu ce livre malgré la tonne de bouquins que je dévore...mais tu me donnes envie de me pencher dessus...
    Merci de ta visite chez moi et de ta fidélité , belles fêtes de Pâques , Flo.

    ResponElimina
  18. C'est un tel plaisir de se promener et quand, en plus, on peut partager sa joie, le plaisir est double !
    Il fait beau, je vais pouvoir sortir, aujourd'hui.
    Bises et belle journée !

    ResponElimina
  19. Sara,
    Et superes cada cop més. Anna Karenina, tu sí que saps com omplir el temps...
    Nani

    ResponElimina
  20. Tu me donnes envie de relire Anna Karénine!!!
    Ton coussinet est adoarable!
    Bon courage pour les préparatifs de Pâques et belles fêtes!
    bises
    Pascalz

    ResponElimina
  21. Je lis beaucoup moins car le temps me manque mais tu me donnes bien envie de m'y remettre!

    ResponElimina
  22. Le printemps ? Un jour deux fois par mois. Il fait un petit tour et puis s'en va.
    Bises et bonne journée !

    ResponElimina

Gràcies per deixar el vostre comentari